Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Épilogue

Aller en bas 
AuteurMessage
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1343
Age : 57
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Épilogue   Mar 28 Avr 2015 - 2:44

Épilogue


Fracas de printemps s’abat sur le goudron, brisant le silence, noyant la pestilence.
La mémoire longtemps transfigurée en origami puéril, lentement efface ses plis, revenant à l’informe  que les temps originels lui avaient octroyé. Trahison mesquine d’une utopie vengeresse, que le bonheur espérait tendresse.
Le vent soudain agite les branchages brouillons, autant de mains griffues qui lacèrent et mettent à nu les viscères de l’âme démunie, offerte à la vindicte de divinités cruelles et sournoises. Frêle, elle tremble et vacille sous les fourbes assauts des souvenirs perçants.
Les cieux s’habillent de suie, tandis que roule au loin le tonnerre. Tourments à venir auxquels déjà le cœur brisé se soumet. La conscience résignée, s’épuise et succombe. Artères desséchées, qui s’étiolent et disparaissent, ne laissent  plus transparaitre que l’esprit momifié par l’instant de terreur. La fin, sœur jumelle de la délivrance se repait enfin, satisfaite de son œuvre. Ricanements sordides et feulements de prédateur repu à la vue de sa proie gisante accompagnent les hurlements des prochaines victimes…
Mais l’eau s’écoule inexorablement vers l’égout salvateur qui de la misère ôtera toute trace.
Décidément, de Dieu ne restera une fois encore que l’épieu, implacable…


La vie quoi !
Tofka

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
sandipoete
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8692
Age : 66
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Épilogue   Mar 28 Avr 2015 - 8:58

Pourvu que l'eau nettoie la misère de toutes vies !
Deux Cœurs

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/poesiesdesandipoete/
 
Épilogue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question sur l'épilogue
» L'épilogue de Kobato
» Barjavel - La nuit des Temps
» [Márai, Sándor] Métamorphoses d'un mariage
» Nouveautés BD de la semaine du 21/02/11 au 26/02/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Tofka 1961 - 2018-
Sauter vers: