Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À l'ancienne (Parodie du conservatisme)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: À l'ancienne (Parodie du conservatisme)   Dim 19 Avr 2015 - 21:25

Dans les bas-fonds du crépuscule
Garée entre deux véhicules
Posait la muse nyctalope
Qui attendait qu'on la galope
La salope

Mon éducation contentieuse
Mes pauvres idées religieuses
Furent heurtées par la donzelle
Du haut des bas de filoselle
La Giselle

(Pour une fille sans vertue)
Elle était drôlement vêtue:
Des chausses napoléoniennes
Dévoilaient sa région pubienne
À l'ancienne

Étant un peu conservateur
Mes organes procréateurs
Que simples vieilleries rattrapent
Se retrouvèrent en varappe
Oh Priape

La bonde aux impulsions lâchée
Mes valeurs désamourachées
J'enlevai l'amie déguisée
Pour venir me dépayser
D'ses baisers

En invitant cette putain
À venir partager festin,
Au coeur de mon écosystème
Fleurit en croix le chrysanthème
D'mon baptême


Dernière édition par Jean Pauvremiche le Mar 21 Avr 2015 - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: Re: À l'ancienne (Parodie du conservatisme)   Dim 19 Avr 2015 - 21:43

MERCI DE CRITIQUER, CE SONT DES PREMIERS ECRITS, IL RESTE TANT À APPRENDRE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: À l'ancienne (Parodie du conservatisme)   Lun 20 Avr 2015 - 21:41

Bonsoir Jean Pauvremiche,

avant tout si, à vôtre âge, j'avais eu votre verve
j'en eu été fier!

en l'instant, permettez-moi deux choses:
- j'ai un doute sur votre âge!
- Toulouse, n'est elle pas la ville de Nougaro!

Vous demandez des "critiques"!

Je ne suis guère bien "placé" pour cela,
pour autant: si vous écrivez en Octosyllabes
conclue d'un vers de trois pieds, c'est excellent!
Mais faut-il encore, quant au sujet, respescté l'Octosyllabe.

Je vous site:

'Dans les bas-fonds du crépuscule
Garée entre deux véhicules
Posait une femme nyctalope  (9 pieds)
Qui attendait qu'on la galope
La salope

Mon éducation contentieuse
Mes pauvres idées religieuses
Furent heurtées par la donzelle
Du haut des bas de filoselle
La Giselle

(Pour une femme de petite vertue)  (11 pieds)
Je la trouvais drôlement vêtue:   (9 pieds)
Des jarretelles napoléonienne   (10pieds)
Dévoilaient sa région pubienne
À l'ancienne

Étant un peu conservateur
Mes organes procréateurs
Que de pauvres vieilleries attrapent  (9 pieds)
Se retrouvèrent en varappe  (7 pieds)
Oh Priape

La bonde aux impulsions lâchée
Les valeurs désamourachées 
J'emmenais la belle déguisée  (9 pieds)
Qu'elle puisse me dépayser    (9 pieds)
D'ses baisers

En invitant cette putain
À venir partager festin,
Au coeur de mon écosystème
Germèrent en croix les chrysanthèmes  (9 pieds)
D'mon baptême"

Par contre: félicitation pour les rimes!

Amitiés-Poétiques

Alain Girard
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: Re: À l'ancienne (Parodie du conservatisme)   Mar 21 Avr 2015 - 7:13

Bonjour,
Tout d'abord merci de votre critique, qui que vous êtes, un regard extérieur est toujours important!
Je vous confirme vos deux doutes: j'ai bien 19 ans, mais des goûts poétiques et musicaux qui sont bien plus vieux que mon âge. En effet Toulouse est bien la ville de Nougaro, mais j'ai une plus grande passion pour Brassens dont d'ailleurs le thème de ce sujet lui ressemble, je dois l'avouer !
Je dois bien reconnaître que les pieds sont un peu approximatifs pour la simple raison que je fais surtout à l'oreille et que ça me paraît fluide. En effet en le récitant j'ai tendance par exemple à dire "femme" en un pied et non "fem-me". 
Je vais donc essayer de retravailler le tout pour l'octosyllabe soit plus précis!
J'ai essayé de m'appliquer sur les rimes et je suis content de voir qu'ils plaisent.
Merci encore pour votre regard, je vais tenté de réorganiser le tout pour encore plus de précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pauvremiche
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jean Pauvremiche

Masculin
Lion Cochon
Nombre de messages : 45
Age : 23
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: Re: À l'ancienne (Parodie du conservatisme)   Mar 21 Avr 2015 - 11:03

J'ai actualisé un nouvelle version à l'octosyllabe plus précis. N'hésitez pas à me dire votre avis !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'ancienne (Parodie du conservatisme)   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'ancienne (Parodie du conservatisme)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un maître de la parodie : Al Capp
» Parodie(s)
» Parodie du Seigneur des Anneaux
» parodie warhammer
» Plaggia ou hommage ? Ou tout simplement parodie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques-
Sauter vers: