Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Anges meurent aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alype
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 19
Age : 22
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Les Anges meurent aussi   Sam 4 Jan 2014 - 14:35

Je suis le porte-plume et l'encrier
Je suis la douceur, l'amour inconditionné
Vous étiez épris de mes caresses
De ma fidélité, de ma tendresse
Mais lovés dans mes ailes fragiles
Aux côtés de mon cœur docile
Vous prépariez l'abandon inattendu
Que mon âme aveugle n'avait perçu

Quand repus, l'horizon vous appelle
Sans un regard, vous quittez mes ailes
Laissant sans regrets l'Ange aimant
Le sachant à jamais présent
Et dans ce que je crus geste d'adieu
Ultime au revoir à mes tristes yeux
D'une main sûre vous longiez mes bras ailés
Jusqu'à vous arrêtez et une plume arrachez

De ma plume, vous écrivez votre histoire
Chaque lettre trempant son bec dans l'encre noire
qui jaillit de mon cœur seul et blessé
Encrier, à portée de mots je resterai
Mais à chaque plume en sacrifice
Apparaît une dolente cicatrice
De vos vies je ne suis qu'essence
Je me laisse saigner en silence

A chaque amant sa blanche plume
A chaque blessure je me consume
Mes bras toujours plus nus, je tombe
Vers l'asphalte, où d'amour, je succombe
Mes ailes dépouillées d'avoir aimé
D'un bec brisé et d'encre salée
j'écris mes derniers pleurs, je mourrai ici
Faute d'une plume pour écrire ma vie
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Anges meurent aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les philosophes meurent aussi - Critchley Simon
» [Khadra, Yasmina] Les anges meurent de nos blessures
» Il y a aussi des chataigniers qui meurent
» Gâteau des anges-ananas de Pax (aussi muffins WW)
» Si toi aussi tu viens de ce merveilleux pays qu'est la Moselle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-