Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes au petit matin des muses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
saidsalem
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 772
Age : 57
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Poèmes au petit matin des muses   Lun 9 Sep 2013 - 12:20

Vulgaire et cynique
Ce roseau ignoble
Qui ne se plie pas
Aux sauts d’humeur
De sa majesté le vent
Fier et hautain le bambou
Dans ses habits aquatiques
Titube à rimer ses aventures
Partager nos chants d’exil
loin des coquelicots virils
et des muguets séduisants
qui courtisent la lune  vierge
c’est à travers  mon balcon sur ce minable divan allongé en poète exilé ou en moraliste banni prêchant ses leçons en ce désert  au milieu des sourds  que je vous décris ce spectacle ou un prince déchu ayant perdu son legs et pourtant je continue mon combat à rimer à l’arôme du café courtiser la beauté des fleurs aux caresses et baisers des femmes partager le secret des splendeurs d’un amour
en récitant ce  refaire  suranné                                                                                         
 
 
fier et hautain le sapin dans ses habits de verdure immense berce nos pensées   à l’archet du vent pour séduire les muses et les sirènes , narrer ses aventures aux étoiles d’amour et de nostalgie .
fier et hautain le sapin dans ses habits d’immense verdure aspire à cet idéal d’atteindre la voûte céleste …
je me ressaisis en tapinois à chercher mes mots sinon à emballer mes maux  en ce fatras de connaissance mal saisi dont je me conçois à tort ou en raison poète  d’amour et d’espoir
et pourtant
sans dénoncer le cours de la rivière qui ne reviens jamais à son point initial ,c’est là où je me perds davantage à choisir cet effet boule de neige à confectionnés mes ultimes    proses sans aucun détour j’avoue en ce sens que le temps m’est toujours indifférent  et la terre fertile me toise souvent en ce carrefour d’amours mortes et le ciel se gosse aussi de ma déveine car  je dois tout redire et réécrire sans oublier ni omettre mes  incartade intempestives ,  il me semble en toute évidence que mes écrits sont dénués  de charme et de morale est-ce un message gratuit qui se veut intelligible en cet espace de vie ou de mort que sais –je ? éclaté au fond du cœur …

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
© Chana Salah, alias saidsalem
poète d’amour et d’espoir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes au petit matin des muses   Mar 10 Sep 2013 - 18:46

Rien de plus cruel que de voir ce message sans réponse... Alors je le commente, et aussi parce que ça me parle. Vous n'avez plus l'air de croire ne ce que vous écrivez, je suis souvent passé par là, j'ai tout changé dans mes écrits, en me retenant de tout brûler... En somme je me suis entièrement remis en cause, pour parvenir à cette conclusion; la poésie est sa propre fin, le but de la poésie est la poésie, si vous préférez. La poésie est un art, en somme, "l'art pour l'art" reste toujours en toile de fond de tout propos littéraire à toutes les époques. Je crois que c'est là la nature profonde de la littérature.
Pourtant certaines de vos images me plaisent beaucoup, comme ce sapin que j'imagine solitaire sur le crêt d'une colline pelée, de sorte qu'on croirai qu'il flotte dans le ciel...
Il y a tant à dire en poésie.
Revenir en haut Aller en bas
saidsalem
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 772
Age : 57
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Poèmes au petit matin des muses   Jeu 19 Sep 2013 - 14:23

merci du conseil j'y tacherai à m'aimer poétiquement ...

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
© Chana Salah, alias saidsalem
poète d’amour et d’espoir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes au petit matin des muses   

Revenir en haut Aller en bas
 

Poèmes au petit matin des muses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vers Honfleur au petit matin...
» Buffy contre les vampires - Petit matin calme - Buffy/Faith - G
» Au petit matin
» Ponton au petit matin
» Petit matin gris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-