Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
AccueilFaire de la poésie sur FacebookVitrine du SiteÉvènementsLe Wiki du Forum poétiqueCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gabrii3l
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 55
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Elle.   Ven 15 Fév 2013 - 22:00

Je la pensais comme moi, mais plus fragile.
pour elle j'aurais cueilli toutes les étoiles du ciel,
pour elle j'aurais façonné même le plus dur des argiles,
pour elle... que je croyais si triste,
elle... que je voyais si frêle.


vous dire de toutes les manières dont elle m'a déçu ?
trop longue en serait la liste.
tout ce que je sais c'est que des doutes, je n'en ai plus.

Elle est si superficielle, laide à l’intérieur.
je la trouvais pourtant si belle avant qu'elle ne me brise le coeur.

Ses émotions agissaient sur moi,
si elle dégageait une expression de bonheur,
mon sang parcourait mon corps à deux cent à l'heure.
de ma vie, elle me dictais la loi.
d'un seul regard sombre,
je m’emplissais d’effroi...
quand elle avait mal,
mon esprit était dans l'ombre,
de tel que je pouvais changer d'humeur,
de façon presque normale,
à une vitesse,
dont j'étais parfois, moi même, admirateur.

en effet j'ignorais,
qu'un jour si moche,
elle me briserait le coeur.
en effet je pensais,
que si on était si proche,
c'est que même en temps que simples amis,
on aurait un avenir prometteur.

je me suis trompé je l'avoue.
elle a subitement changé.
son âme, comme celles des autres l'étaient,
est devenue sale comme la boue.

oh, si tu savais, comme tu avais,
à ce moment où tu as sombré,
tué tout l'espoir,
que tu me procurais,
et ainsi plongé dans le noir,
mon sommeil, à jamais.


Dernière édition par Gabrii3l le Sam 16 Fév 2013 - 18:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3316
Age : 56
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Elle.   Sam 16 Fév 2013 - 8:06

Un texte bien triste sur "elle"... Je t'envoie un mp pour quelques petits détails.
Poétiquement

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A


Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
Gabrii3l
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 55
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Elle.   Sam 16 Fév 2013 - 10:03

Merci pagnolesque, je ferais plus attention par l'avenir.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------
#MonGrimoire : => (ici) <=

"Il pleure dans mon cœur, comme il pleut sur la ville." #Paul Verlaine
Revenir en haut Aller en bas
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3316
Age : 56
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Elle.   Sam 16 Fév 2013 - 10:34

J'ai oublié celle là :

celles des autres l'étaient

Mais une lecture agréable malgré tout et si tu veux être lu, poste le aussi dans "nouveaux poèmes". Il y aura plus de lecteurs éventuellement. Enfin, je dis ça, je dis rien lol.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A


Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
Gabrii3l
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 55
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Elle.   Sam 16 Fév 2013 - 18:37

Ok, je corrige ceci et je le poste dans nouveaux poèmes.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------
#MonGrimoire : => (ici) <=

"Il pleure dans mon cœur, comme il pleut sur la ville." #Paul Verlaine
Revenir en haut Aller en bas
Pierre PARIS
Nouvelle plume
Nouvelle plume
avatar

Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 37
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Elle.   Mer 24 Avr 2013 - 13:50

Salut Gabrii31.
Je me suis arrêté sur ton poème parce que je le trouve touchant.
J'aime la tristesse que tu arrives à faire ressentir.
Le ton mélancolique se mêle bien à l'humilité que tu dégages.
J'apprécie cette fraîcheur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.expressionlivre.fr
Gabrii3l
Grimoirien
Grimoirien
avatar

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 55
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Elle.   Lun 10 Juin 2013 - 21:23

@Pierre PARIS a écrit:
Salut Gabrii31.
Je me suis arrêté sur ton poème parce que je le trouve touchant.
J'aime la tristesse que tu arrives à faire ressentir.
Le ton mélancolique se mêle bien à l'humilité que tu dégages.
J'apprécie cette fraîcheur.


Merci bien pour le soutien, je fais de mon mieux pour m'ameliorer Sourire

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
---------------------------------------
#MonGrimoire : => (ici) <=

"Il pleure dans mon cœur, comme il pleut sur la ville." #Paul Verlaine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-