Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete



 
Faire lire sa poésie sur FacebookVitrine du SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La semence des dieux

Aller en bas 
AuteurMessage
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1343
Age : 57
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: La semence des dieux   Jeu 7 Fév 2013 - 0:35

La semence des dieux

Vil chemin que le vent de l’Esprit, un jour, a emprunté.
Sans doute par ennui, sans doutes certainement.
Sous le feu des étoiles, par ce solitaire hymen
Qui de rien, façonna son enfant…son bourreau…

Comme ces pléiades qu'on ne peut fixer sans les voir disparaître,
Ils vinrent, un jour de leur éternité, s’aveugler au feu de leur création,
La sentirent vide et la remplirent de ce néant qui devint nous,
Mêlant le temps et la lumière pour que se crée l’instant.

Alors, ils devinrent des dieux que nous aimions ou haïssions.
Des sacrifices offerts, des martyrs ou des messies,
Des vérités inaccessibles remplies de désespoir.
Par milliers ils naquirent et moururent en leurs noms

Ne restait que le vide, l’absence…et les étoiles
Ces pléiades qu'on ne peut fixer sans les voir disparaître.
Progéniture divine, cendre de soleils fugaces.
Orphelins a tout jamais…

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
pagnolesque
Grimoirien
Grimoirien
pagnolesque

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 3316
Age : 58
Localisation : Boulogne sur mer
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: La semence des dieux   Sam 9 Fév 2013 - 17:52

Joli et triste à la fois. J'ai pensé à la première partie des Evangiles (sans parler du Verbe), au début il y avait le ciel et la terre, le jour et la lumière....

J'aime bien.

Bravo

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A


Mon Grimoire



Telle est la vie des hommes.
Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins.(Marcel Pagnol)
Revenir en haut Aller en bas
tofka
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
tofka

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1343
Age : 57
Localisation : landes
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: La semence des dieux   Sam 9 Fév 2013 - 21:42

@pagnolesque a écrit:
Joli et triste à la fois. J'ai pensé à la première partie des Evangiles (sans parler du Verbe), au début il y avait le ciel et la terre, le jour et la lumière....

J'aime bien.

Bravo


Le sentiment parfois de solitude extrême face à l'immensité qui nous broie...
D'où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?
Ce monde où la Foi seule ne plus répondre aux interrogations de nos coeurs plus vraiment enfants.
Orphelin je me sens parfois de cette naïveté perdue...

Merci de ta lecture Pagnolesque Sourire


Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Mon grimoire
Revenir en haut Aller en bas
http://tofkann.lebonforum.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La semence des dieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
La semence des dieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Dieux du Chaos comme vous ne les avez jamais vu.
» Autel du chaos + faveur des dieux
» LA CITE DES DIEUX SAUVAGES d'Isabel Allende
» Les Dieux : vains ? vingt ? vin? (*)
» [Werber, Bernard] Le cycle des dieux - Tome 2: Le souffle des dieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Tofka 1961 - 2018-
Sauter vers: